Le géocaching c’est gratuit ! Le géocaching c’est gratuit ?

Le géocaching c’est gratuit ! Une balade en solo ou entre amis à la recherche de quelques géocaches dans une forêt magnifique ou dans votre ville préférée, ça n’a pas de prix, et ça tombe bien c’est gratuit ! Mais en êtes-vous sûr ? Faisons donc l’addition de ce loisir qui ne coûte rien.

Geofree

Bon alors finalement, le géocaching, c’est gratuit ?

En préambule je vais vous proposer une petite vidéo qui m’avait beaucoup fait rire lors du GIFF 2017 et qui a certainement un peu (beaucoup) inspiré cet article. Il s’agit de la vidéo de Lat&Long Junkie issue du GIFF 2017 et intitulée : GEOCACHING IS FREE.

L’abonnement Premium

Le géocaching c’est gratuit ? C’est souvent la première dépense visible, car rapidement va se poser la question de l’abonnement Premium. Certes vous pouvez géocacher sans, mais vous trouverez rapidement quelques limites. En effet, les propriétaires de caches en réservent certaines aux membres Premium afin de limiter un peu le passage, et notamment le passage de géocacheurs débutants. De plus vous ne pourrez pas faire de Pocket Queries, distribuer des favoris, avoir des notifications, filtrer vos recherches, accéder à vos statistiques et pas mal d’autres petits avantages de navigation tels que le choix des cartes par exemple. Pour un an, il vous en coûtera 30€.

Le géocaching c’est gratuit ! c:geo sur Android devrait vous permettre de passer pas mal de ces limitations. Toutefois, je me permets de vous rappeler que c:geo est une application qui n’est pas soutenue par Groundspeak, du fait justement qu’elle contourne l’API et « grabbe » (collecte de façon non autorisée) le contenu. Utiliser c:geo est certainement une bonne idée, tant l’application est performante, mais si vous aimez ce jeu, pensez à le soutenir financièrement. Finalement 2,5€/mois est-ce une si grosse somme ?

pmcard_500-500x500

Souvent la première dépense

L’essence / les transports

Le géocaching c’est gratuit ? Faire toutes ses caches à pied ou en vélo, c’est bon pour la santé et bon pour la planète. Mais pour vos stats, ce n’est pas excellent. Et rapidement vous allez avoir fait le tour de votre secteur. Et même si vous fuyez les drive-in comme la peste, le carburant va représenter une somme importante dans le total des coûts. Le covoiturage avec d’autres géocacheurs est une bonne option pour faire baisser ce poste important du budget, en plus de l’aspect agréable du partage d’un bon moment. Pour ma part, je vais géocacher « loin » (à au moins 50 à 100 km aller) avec ma voiture environ toutes les deux semaines, vu que je me déplace en grande partie en team. Outre le plaisir de voir du/des pays, cela permet d’aller rechercher les plus belles caches. Budget : (très variable), mais je pense que le mien est d’environ 70€/mois.  

Le géocaching c’est gratuit ! Si vous profitez de vos balades, visites et déplacements pour aller géocacher, finalement vous ne ferez que peu ou pas de kilomètres en plus. Bon, si vous devenez accro, ne vous faites pas d’illusion, le géocaching pourrait devenir le moteur et objet de vos balades.

20160424_102351_001

La géomobile en mode drive-in (et sous la pluie)

Le GPS

Le géocaching c’est gratuit ! Vous pouvez tout à fait géocacher avec votre téléphone. Ceux-ci deviennent de plus en plus précis, résistants et ont une autonomie correcte. Les applications sont nombreuses et de plus en plus performantes. D’ailleurs leurs mises à jour apportent toujours plus de fonctionnalités, de simplicité et de convivialité. Ils sont devenus l’outil indispensable du géocacheur pour beaucoup de tâches telles que les Wherigo, la visualisation des spoilers, la prise de photos pour les virtuelles/earth (sur ces deux points quelques GPS peuvent bien sûr fonctionner), la lecture des QR codes ou tag NFC, la connectivité, etc. L’essor du téléphone va d’ailleurs certainement se poursuivre si les caches en réalité augmentée se trouvent confortées par Groundspeak. Et finalement, ici, n’importe quel smartphone fait l’affaire.

Le géocaching c’est gratuit ? Toutefois, pour ne pas faire exploser le budget « réparation » téléphone, mais également pour pas mal d’autres avantages, beaucoup de géocacheurs font le choix d’un GPS de randonnée. Pour les longues séries, les caches aventureuses, la grande randonnée, la gestion d’un grand nombre de caches, la capacité à fonctionner sans réseau, le GPS reste, à mon avis, la meilleure option. D’autant que les GPS modernes tendent à se rapprocher des téléphones par pas mal de fonctions, dont la plus importante, la possibilité d’avoir un accès à Internet.

J’ai opté, il y a quelques années pour un Garmin Montana, qui a connu bien des coups, des chocs et des noyades et qui se porte toujours « relativement » bien. Alors que j’ai « tué »/réparé/noyé pas mal de téléphones. Je pense que l’on peut raisonnablement penser changer de GPS tous les 10 ans . Budget : 10 à 50€/an selon le GPS.

DSC01784

Téléphone ou GPS, lequel choisir ? Ben, les deux !

Le textile et les chaussures

Le géocaching c’est gratuit ! Si vous faites principalement du géocaching urbain au printemps, le budget devrait être raisonnable. En pratique, mes vêtements de géocaching sont ceux de rando qui ont déjà un peu vécu… sauf que finalement les deux activités ont tendance à n’en faire qu’une.

Le géocaching c’est gratuit ? Si vous commencez a géocacher par tous les temps et dans tous les lieux, vous allez rapidement vouloir acquérir quelques vêtements techniques, histoire de rester au chaud, au sec, de vous protéger des coupures/griffures et/ou d’avoir un bon rapport encombrement/praticité. Et là, la carte bleue peut en prendre un coup. Évidemment l’usure des textiles en version géocaching est bien accélérée par rapport à de la rando normale du fait des frottements, griffures, ramping etc.. Pour avoir pratiqué pas mal les deux activités, je pense que vous pouvez diviser par deux ou trois l’espérance de vie de vos textiles extérieurs.

20181028_093143

Elles furent étanches… Elles sont maintenant respirantes…

Pour les chaussures c’est à mon sens, encore pire. Ici les différences de prix sont énormes, mais quand on marche beaucoup il est impératif de privilégier des chaussures de qualité. Jusqu’à lors j’utilisais les Salomon Xtrem 2, que j’adore pour leur confort et leur tenu (et les lacets qui ne se nouent pas 🙂 ), mais devant le gouffre financier qu’elles représentaient au vu de leur fragilité en mode géocaching (spéléo, arbo, grimpette, etc), je me suis tourné vers une autre référence de chez Millet que j’aime autant et qui semble bien plus résistante. Là encore c’est un budget extrêmement variable que j’évalue autour de 150 à 250€ / an, constitué en énorme partie par les chaussures.

DSC01787

Équipement pour une sortie automnale

Équipement divers et varié

Le geocaching c’est gratuit ! Je pense à une bonne lampe, un ou des sacs, des bâtons de marche, une lampe UV, quelques outils. Là, c’est un poste qui peut être important au départ, mais qui n’est pas récurrent. Une fois que vous êtes équipé, le matériel devrait pouvoir se conserver un bout de temps. Je ne compte bien sûr pas les skis, le vélo, les raquettes à neige, les rollers, etc. :p Mais certainement avez-vous déjà tout ça chez vous, à part peut être la lampe UV que vous trouverez pour quelques piécettes sur n’importe quel site chinois.

20181027_181313

Une partie de ce qu’il y a dans mon sac

Le géocaching c’est gratuit ? Mais voilà, la T5 vous connaissez ? Voilà la ligne de la matrice qui peut faire complètement exploser le budget. Il se compose d’une partie de matériel durable et d’une partie de matériel à renouveler de temps à autre telle que les cordes ou les baudriers. Et évidemment, comme ce sont des objets liés à une activité où la sûreté est importante, ce sont des objets chers. Ici d’ailleurs, hors de question d’acheter au rabais ou d’occasion. Votre vie  en dépend. Sans compter qu’il vous manquera toujours quelque chose : on a jamais assez de mousquetons… et puis cette poulie est géniale pour les tyro… et si j’avais des longes de via ferrata, je ne serai pas obligé de louer, etc., etc.

20181027_181823

Une petite partie de mon matériel T5 et une grosse partie du budget ‘équipement’

Si vous souhaitez remplir votre matrice de caches aquatiques, l’envie vous démangera peut être d’avoir votre propre kayak pour être plus autonome. Budget : franchement les premières années j’ai arrêté de compter. Le compte en banque en reprendra un coup lors du changement de la corde et du baudrier qui se fait tous les 10 ans environ.

P8280086 Saint Omer

La géo-embarcation : ultra pratique même si elle ne sert que quelques fois par an

Les géocoins, travel-bugs et geowoods

Le géocaching c’est gratuit ? Vous adorez promener des TB de cache en cache et vous aimeriez avoir le vôtre ? Vous admirez les géocoins et vous vous dites que ce serait sympa de commencer une petite collection ? Vous souhaitez échanger des géowoods avec les autres géocacheurs ? Vous mettez là le doigt dans un engrenage qui va coûter un peu/beaucoup d’argent. Car même si vous êtes habile de vos mains et que vous fabriquez vous-même votre TB à faire voyager ou a mettre sur votre Geocar, il vous faudra acheter un TB pour en récupérer le code. Je ne préfère même pas vous parler du prix d’une collection de Géocoins. Mais ici évidemment, rien d’obligatoire.

20181027_182637

Un échantillon de ma collection

La fabrication des caches

Le géocaching c’est gratuit ? Le géocaching c’est gratuit ! Ici c’est un budget qui va également être extrêmement variable. De rien du tout, si vous n’utilisez que de la récup’ à des budgets plutôt dodus si vous êtes un concepteur prolifique et technique. Même en faisant ses caches soi même et en récupérant ce que l’on peut, il faut parfois acheter du bois, des vis, de la colle, du vernis, des charnières, des boites hermétiques… et si vous vous lancez dans l’électronique ou l’impression 3D, la facture va encore grimper d’un cran.

20160918_132914


Voilà une cache qui doit représenter un certain budget… et pas mal de temps

Vos abonnements divers et variés

Le géocaching c’est gratuit ! Vous trouverez quelques chaines Youtube et quelques blogs (comme celui de votre modeste serviteur :p) qui sont complètement gratuits. Ils vous permettront de suivre le monde du geocaching en plus des canaux de communication officiels de Groundspeak.  De même, beaucoup d’applications et de sites sont gratuits et vous trouverez souvent une alternative à un service payant.

Le géocaching c’est gratuit ? En plus de votre abonnement à geocaching.com, peut-être avez-vous un abonnement à autre chose en rapport avec le géocaching ? Si c’est une box mensuelle, on pourra certainement la ranger dans TB et Geocoins. Mais peut-être avez-vous un abonnement à Project-GC ou avez-vous pris une licence à GSAK ?

Dans un autre registre, quelques sites et vloggers/podcaster ont des systèmes de dons ou d’abonnement. Le don, c’est quand un service est gratuit et que le « don » n’apporte que des avantages mineurs. Ici, le but est de soutenir l’effort de quelqu’un dont vous appréciez le travail. Parfois, le don permet d’avoir un peu plus de contenu, mais cela reste symbolique. Enfin, parfois il s’agit clairement d’un abonnement comme c’est le cas pour les différents magazines de geocaching (aucun en français malheureusement).

J’ajouterai là également l’entrée à certains évents. Même si vous pouvez toujours loguer l’évent sans payer, il semble normal de donner une somme (souvent symbolique) pour soutenir l’équipe et payer les dépenses qu’elle a eues, notamment sur des Mégas. Si c’est plutôt rare en France, cela devient, par exemple, systématique en Allemagne.

16939141_10154971066718605_7888516876622522797_n-300x300

Le podcast Geocache Talk qui utilise un système de don

Alors le géocaching est-ce gratuit ?

Le géocaching c’est gratuit ! Oui ! Vous pouvez tout à fait en faire un loisir complètement gratuit, surtout si vous êtes un géocacheur occasionnel. Vous profitez d’un déplacement pour aller chercher une cache non premium avec l’application de votre smartphone. Vous allez vous balader à côté de chez vous ou vous placer une boite avec ce que vous trouvez dans votre cave. Dans ce cas, cela ne vous coûtera rien, ou quasiment.

Le géocaching c’est gratuit ? Non ! Rapidement, si vous êtes un géocacheur un peu plus passionné vous allez rapidement devoir dépenser un peu d’argent. L’abonnement premium est un plus, tout comme celui à des applications comme Project-GC. Mais finalement, hors T5, si je rapporte la somme au nombre d’heures passées à pratiquer ce loisir, il revient assez peu cher. J’ai fait un petit calcul rapide et j’arrive, pour ma pratique, à environ 1 euro/heure sur le terrain avec un gros tiers consacré à l’essence. Par contre, si j’ajoute les budgets « hôtel » (hors vacances), voyages et « T5 », le curseur va faire un  beau bond.

4 réflexions sur “Le géocaching c’est gratuit ! Le géocaching c’est gratuit ?

    • Je pense que je me suis mal exprimé si tu as compris que j’opposais les deux. C:geo est mon application smartphone quasi exclusive et bien sûr j’ai un abonnement Premium. L’idée était plutôt de dire que le fait de « grabber » le contenu n’était pas incompatible avec le fait de payer un abonnement.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s