Une journée de Géocaching en musique

Le blog officiel de Groundspeak proposait dans un de ses articles, les 10 meilleures musiques de Geocaching. Sur un principe un peu similaire, je vous propose une journée de Géocaching en musique… francophone, avec du très classique et deux ou trois choses un peu plus surprenantes. Si ça vous plait et que vous souhaitez un second opus, ce sera avec vos choix musicaux… donc à vos recommandations !

Musique

C’est l’été ! La saison idéale pour préparer une belle journée de géocaching ! (Les Négresses Vertes – Voila l’été)

Voilà l’été, j’aperçois le soleil
Les nuages filent et le ciel s’éclaircit
Et dans ma tête qui bourdonnent, Les abeilles !
J’entends rugir les plaisirs de la vie

Moi, ce que je préfère dans le géocaching, c’est partager de bons moments avec mes copains ! Je parcours donc mon carnet d’adresses et lance les invitations. (Georges Brassens, chanté par Aldebert – Les copains d’abord)

Au rendez-vous des bons copains
Y avait pas souvent de lapins
Quand l’un d’entre eux manquait a bord
C’est qu’il était mort
Oui, mais jamais, au grand jamais
Son trou dans l’eau n’se refermait
Cent ans après, coquin de sort
Il manquait encore

Tout le monde est là et après avoir un peu papoté nous pouvons nous mettre en route pour la première série. (Les Nonnes Troppo (Les VRP) – Le roi de la route)

C’est moi le roi de la route
J’m’amuse à 200 à l’heure
Je peux faire Paris Beyrouth
En une demi-heure
C’est moi le roi de la route
Même si les enfants ont peur
Je me faufile sans un doute
Sans aucune frayeur

Pour la première partie de la journée, nous avions repéré une boucle sur des chemins de montagne. (Jean Ferrat – La montagne)

Pourtant que la montagne est belle
Comment peut-on s’imaginer
En voyant un vol d’hirondelles
Que l’automne vient d’arriver?

Youpi ! La première géocache est déjà là ! Nous sommes au point zéro et je repère une anfractuosité suspecte. J’y glisse ma main et… beurk… une limace ! (Oldelaf et Giédré – Limace) 

T’es toute mollasse, limace / t’es juste un pied t’as pas de carcasse / Et tu traînasses limace /  T’es pas arrivé au Texas / A cette vitesse, princesse / T’as plus vite fait de prier sans cesse / Et d’espérer poupée, qu’on puisse un jour se téléporter

Malgré les obstacles gluants, me voilà enfin avec la boite en main ! Une belle grosse boite pleine de SWAG ! Oui, mais y aura-t-il l’élément manquant pour compléter ma collection ? (Les Fatals Picards – Le magnet du Jura)

Je veux le magnet du Jura
Pas celui d’un panda débile
Encore moins celui d’un gorille
Je veux le magnet du Jura

De boite en boite, on tourne, on tourne et tout à coup, il y a comme un grand moment de solitude… Je pense que nous sommes perdus. (Noir Désir – Lost)

Entre les dérapages
Entre les lignes d’orages
Entre temps entre nous
Et entre chien et loup
Au maximum du voltage
À peine est passé le message
Au fil du rasoir
Dans les corridors, I’m lost
Sur les baies vitrées, I’m lost
Des insectes écrasés, I’m lost
Qui cherchaient de l’or

Ouf, nous voilà sortis d’affaire grâce au fameux « vieux qui sait tout » que l’on a tous croisé un jour ou l’autre au cours d’une sortie. Nous pouvons retourner au parking et nous passer à la série de T5 aquatiques prévues pour ce bel après-midi. Euh… ça n’aurait pas été plus simple de prendre des pagaies, plutôt d’attendre que le vent souffle ? (Renaud – Dès que le vent soufflera)

Moi la mer elle m’a pris
Au dépourvu, tant pis…
J’ai eu si mal au coeur
Sur la mer en furie
Qu’j’ai vomi mon quatre-heures
Et mon minuit aussi.

C’était sur ça, connaissant l’owner qu’il y aurait une cache subaquatique sur ce parcours de géo-kayak… C’est qui plonge ? (L’affaire Louis Trio – Mobilis in Mobile)

J’irai voir tôt ou tard
Si les sirènes existent
Sur le dos des baleines
Je suivrai leur piste
Car nul ne résiste
Au charme doux
De leur chant d’amour
J’irai voir tôt au tard
Si les sirènes insistent
Sous les flots qui m’entrainent
Je suivrai leur piste
Car nul ne résiste
Au charme doux
De leur chant d’amour

Mobilis in mobile
Mobilis in mobile
J’irai de l’avant
Contre le vent

Que voilà une belle journée, malheureusement trop vite achevée. Il est l’heure de se séparer, non sans se promettre rapidement une autre géo-balade. (Dolly – Un jour de rêve)

Et que de chemins parcourus,
Autant de saveurs reconnues.
Aussitôt le jour levé,
Sous le charme.
Le jour s’est levé.

Le jour s’est levé,
Sous le charme,
Trop vite achevé.

Journée achevée, peut-être ! Mais heureusement que les vacances sont prévues pour bientôt. Tout est déjà planifié ! Direction l’Italie ! (Lilicub – Voyage en Italie)

Faire une virée à deux
Tous les deux sur les chemins
Dans ton automobile
Tous les deux on sera bien
Et dans le ciel il y aura des étoiles
Et du soleil quand on mettra les voiles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s