Je suis une légende (A nos chères disparues)

Fiche d’identité

La cache  » Je suis une légende » (GC6CN0K)
Owner Joaopipo et M&ms Family
Type Multi/Night 4.5/4.5
Période d’activité 30/08/16 au 06/10/17
Localisation France / Meurthe-et-Moselle

Les infestés !!! Les infestés sont partout !!! Ces mutants attendent, tapis dans ce champ de ruines qu’est devenu New York.. Ils attendent que je fasse une erreur… Une erreur qui serait sans aucun doute ma dernière. Derrière un mur, au détour d’une canalisation ou dans le renfoncement d’un bâtiment, j’entends le grincement de leurs crocs occupés à mâcher quelques cadavres et je sens leurs remugles, odeur nauséabonde de viscères pourris. Mais peut-être ne suis-je pas le dernier à être indemne ! J’ose espérer que dans d’autres quartiers ou d’autres villes, d’autres, comme moi, ont miraculeusement survécu à l’épidémie. Tout en cherchant des survivants, il faut que je continue à travailler sur l’antidote.

pVc73MJKaXuI7nJ55Z5fMTEKid1

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une très belle cache qui nous aura quitté trop tôt. Tout comme l’humanité de son scénario, elle fut victime d’un terrible virus : mais ici, il s’agit de l’incivilité ! Replaçons-nous dans le contexte : nous sommes à Villerupt en Lorraine, dans une friche industrielle où se trouvait anciennement une usine sidérurgique, aujourd’hui démantelée. L’avantage de ce beau terrain de jeu est qu’il persiste quelques beaux restes souterrains, idéaux pour résister à une invasion de zombies.

ua35eo-WtLp0m4tmXS_1XXMh2GuO0UxDDw2yipXVy1MpX92IB

Une des quelques entrées lors d’une précédente visite

La cache fut placée fin août 2016 et archivée en octobre 2017 suite à la transformation du terrain de jeu en une sorte de décharge à ciel ouvert, par les habitants du secteur. Comme vous l’aurez compris, Joaopipo et M&Ms Family, nous avaient concocté une très belle multi by night sur le thème du roman/film « Je suis une légende » (Richard Matheson / Francis Lawrence) avec une cotation bien corsée et surtout des waypoints à « grand spectacle ». Et le grand spectacle, c’est une habitude des owners !

b8994e51-5522-41b4-9983-f78645d186ff_l

Ce qu’est devenue la friche de Micheville (image Joaopipo)

Maintenant que vous êtes renseignés, reprenons donc notre histoire !

2 novembre 2009 : Pourquoi moi ? Pourquoi ne suis pas devenu comme eux ? Tous, autant que puisse les voir, ce sont métamorphosés en sorte de cadavres vivants dont le seul but semble de planter leurs crocs dans une chair morte ou vivante ! Mon passé… puisque je pense que l’on peut désormais parler de passé pour tout ce qui s’est déroulé avant l’épidémie… Donc mon passé de biologiste me conduit évidemment à penser à un antidote pour contrer ce qui semble être une épidémie mondiale. Et qui dit épidémie dit transmission d’un agent pathogène qu’il me faut isoler et neutraliser… Je pense que si j’arrivais à collecter du sang sur un de ces « infestés », je pourrais en savoir plus sur ce que je peux faire…

20161126_174812

Voilà quelques échantillons qui me permettront de progresser

J’ai trouvé quelques cadavres sur lesquels j’ai pu collecter un peu de sang et autres fluides. Avec mes précieux tubes, il me faut me gagner un lieu pour poursuivre mes recherches en sécurité. La sécurité, c’est certainement beaucoup demander, mais il me faut au moins une zone que je pourrais facilement protéger et surveiller. Je me mets en quête d’un tel lieu…j’ai cru voir des souterrains un peu plus loin.

20161126_175554

Quelques restes de cadavres pour faire mes premiers tests

20161126_175835

Mon abri qui va me permettre de mener mes expérimentations

20161126_175226

Je sécurise et balise mon abri

12 novembre 2010 : Voilà bientôt un an que j’expérimente des antidotes avec peu de succès. Mais voilà, il semblerait que je sois sur un début de piste : mes sujets qui mourraient rapidement commencent à présenter de légers signes d’améliorations, même si la mort survient encore rapidement ! Je sens que je suis près de trouver la solution contre ce virus ! Mais il me faut d’autres sujets d’étude ! Je pars en chercher d’autres !

P1110599

Mon compte rendu d’expérience

13 novembre 2010 : J’ai failli y rester cette fois ! En général, les « infestés » sont plutôt lents et balourds, mais celui-là a presque réussi à m’arracher la carotide. J’ai réussi à lui échapper de justesse et à le blesser… vu l’entaille que je lui ai faite, je devrais pouvoir le suivre rapidement à la trace !

20161126_175811-001

Des traces de sang qui devraient me permettre de retrouver mon « sujet »

Je progresse doucement, mais sûrement ! Les taches de sang brillent à la lueur de la lampe torche ! Toutefois, j’ai un moment d’hésitation… mon futur sujet d’expérience s’est terré dans un bâtiment et s’est caché dans un petit recoin au-delà d’une sorte de fosse en passant sur des canalisations… si je veux le récupérer, il faut que je passe par là également.

P1110605

On ne le voit pas bien, mais il y a une trace de sang avant et après la canalisation

 

Je suis passé, au risque de ma vie, au-dessus du vide, mais cela valait le coup ! Les espoirs les plus fous miroitent devant mes yeux… j’ai une piste ! Il faut simplement que je retourne dans un labo avec le prélèvement fait sur ce spécimen ! Pour cela, il me suffit de suivre les indicateurs bleus que j’ai placés sur mon chemin.

20161126_181014

Mon sujet enfin retrouvé…. 

20161126_181005

… et analysé ! Direction le laboratoire !

14 novembre 2010 : J’ai retrouvé la pseudo sécurité d’un labo gouvernemental superbement équipé et je suis sous une hotte à flux laminaire pour trouver enfin le virus responsable de ce carnage…. Je suis si près d’un résultat ! Si près ! J’en ai le cœur qui papillonne… Je trouve sur ma palliasse quelques éléments qu’il me faut remettre dans l’ordre…  Cela me demande dextérité et réflexion et ma concentration est à son comble. Mais oui, mais c’est bien sûr, c’est le virus Krippin !!! Il me faut faire vite ! Je peux tenter de fabriquer l’antidote et il va me falloir trouver un nouveau cobaye pour le tester.

20161126_181927

Le laboratoire

20161126_182025

N’ayant pas de photo de la « hotte » voici une photo du labo, mais n’ayant absolument rien à voir :p 

15 novembre 2010 : Voilà ! J’ai piégé un autre infesté et je l’ai emmené dans un recoin des sous-terrains de la ville. Une fois neutralisé, je peux commencer la perfusion et voir ce qu’il va advenir. Tous mes espoirs reposent sur cette perfusion.

P1110612

La perfusion du dernier espoir

16 novembre 2010 : Le sujet réagit bien… il semble retrouver petit à petit son humanité. Je le garde en observation et si tout fonctionne comme prévu, je vais commencer à inoculer l’antivirus à tous les « infestés » que je vais croiser…. Si quelqu’un lit ces quelques lignes, c’est que l’opération a réussi et que vous voilà redevenu un humain.

20161126_185948(0)

L’infecté redevient humain !!! Victoire !!! 

Conclusion : Cette belle cache méritait vraiment un hommage, malheureusement ici je n’ai pas autant de photos que je l’aurai souhaité, car nous étions pris par l’aventure et n’avons gardé que peu de traces. Encore un grand merci aux owners pour cette belle aventure très immersive. Quand les lieux, le scénario et la mise en scène s’entremêlent c’est toujours un grand moment de Geocaching. PS : Merci à Perbor pour ses photos 😉

c9a72bdb-ac65-4253-8f33-9514618ab8af

En bonus : Albert en promenade 🙂 (photo : Jaoapipo) 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s