Das verbotene Haus [La maison interdite] (A nos chères disparues)

Fiche d’identité

La cache Das verbotene Haus (GC6R3XB)
Owner Jillpit
Type Multi D3.5/T4 (Night)
Période d’activité 17/09/16 au 24/04/17
Localisation Luxembourg

On prétend que les puissances obscures auraient choisi cette maison pour en faire le lieu sacré de leur retraite. On prétend également que des créatures attaqueraient sauvagement tous ceux qui pénétreraient dans ce sanctuaire maudit. Mais, la légende conte qu’un immense trésor serait dissimulé ici, à l’abri des regards indiscrets et de l’avidité des humains…. Tremblez misérables qui osez vous aventurer ici ! Cette géocache by night sera peut être votre dernière aventure…

c80d8a3c-d3a9-4171-a79c-a55c1296d28d_l

J’espère que je vous l’ai bien vendu, car cette cache exceptionnelle est redevenue poussière, et quand on sait qu’il s’agit d’une cache sur le thème des zombis et autres créatures revenantes, c’est chose assez normal finalement. Il s’agit d’une « night » dans une petite lost place. Elle était également réalisable de jour et c’est d’ailleurs l’option que nous avions prise pour un problème de timing… D’une part je le regrette très vivement car de nuit l’ambiance doit être complètement hallucinante, mais d’un autre côté je suis content d’avoir pu la faire, car peu de temps après celle-ci était archivée.
20170409_161548

Un grand merci à Jillpit

 Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vais débuter par une courte présentation de la cache. Oeuvre de Jillpit, un owner aux caches toutes plus dingues les unes que les autres, cette aventure s’est vue récompenser du label « Bessercacher.de ». Avec 152 favoris, soit 75% en 7 mois, la performance, si elle est déjà conséquente, ne reflète pas complètement le mérite de la cache…. Bon vous l’aurez compris, je suis fan de Jillpit. A noter que comme le reste des ses caches, le tout est en Allemand, ce qui ne simplifiera pas les choses pour les francophones et baragouineurs d’allemand que nous sommes. Allez, venez vivre l’aventure avec nous !
bessercacherbanner

C’est toujours un bon signe ce logo !

C’est après un bon moment de route que nous arrivions dans ce petit village luxembourgeois à la frontière allemande. Notre informateur à la voix tremblante nous murmura d’une voix précipitée les quelques informations en sa possession. Son allemand rural ne nous aidera pas à bien le comprendre, mais nous avons le principal… Un groupe comme le notre est passé ici il y a quelques jours cherchant les mêmes informations que nous. Passé, mais pas revenu… Un lieu, c’est tout ce que nous avons… Un lieu, et les regards terrorisés des villageois nous considérant déjà comme des morts. Certains se signent sur notre passage, d’autres murmurent des paroles incompréhensibles, mais tous détournent le regard.
20170409_162958

Quelques verres de schnaps plus tard, les villageois sont plus causants

Une fois garé au point indiqué par notre homme, un petit bosquet en bord de route, nous cherchons des yeux des traces de passages, mais c’est rapidement l’odeur qui va nous guider : une odeur âcre de charogne… une odeur de mort… Cherchant la source de la putréfaction, nous dérangeons un nuage de mouche attablées autour d’un reste humain. Une main ! Tout ce qu’il reste de cet homme est une main… Tout est horriblement mutilé de manière inimaginable. Retenant un hochet d’horreur, un détail nous intrigue : un papier taché de sang, mais à l’inscription pourtant bien lisible, attire notre œil de chasseur de trésors. Nous peinons à attraper le fragment de papier tant les doigts sont fortement serrés autour de l’information. Une coordonnées, c’est tout ce que nous trouverons sur la place… le reste du cadavre à complètement disparu.
20170409_161532

On a mis la main sur un indice

 La peur au ventre, mais sûr de la compétence de notre équipe à gérer ce genre de situation, nous gagnons le point indiqué par les coordonnées. Et là nous comprenons mieux pourquoi les doigts serraient le papier comme s’il s’agissait d’une bouée de sauvetage… Nous trouvons ce qui devait être l’unique solution de secours du groupe précédent : un kit de survie anti-zombie… Le pauvre bougre n’aura pas eu le temps de s’en servir. Mais à défaut, nous essayeront d’en faire bon usage.
20170409_162344

En cas d’urgence, brisez la vitre

 Dans ce kit nous trouvons une carte grossièrement dessinée, qui nous permettra de gagner la maison interdite, ainsi qu’un collier fait de gousses d’ail et une grosse croix en bois… J’espère que cela sera suffisant pour nous secourir… mais j’en doute… Nous prenons quand même le tout avec nous : hors de question de finir comme nos prédécesseurs.
P1130191

Vous êtes ici !

 La carte nous indique un petit sentier au milieu des bois. Ceux-ci sont ponctués de gouttes de sang qui brillent de façon étrange à la lueur de nos lampes. Une fois les derniers arbres dépassés, une maison trône au milieu d’une petite clairière. La mort,… c’est l’odeur de la mort qui règne ici. Dans un silence étouffant, l’oppression nous gagne : ici rien n’est normal… Les ombres sont trop prononcées, le ciel semble totalement dénué de tout ce qui le rend habituellement si vivant : aucun scintillement d’étoile, aucun souffle de vent, aucun son d’insecte…. Rien… Rien, si ce n’est cette terrifiante impression d’être épié de toutes les directions à la fois.
P1130211

La petite maison dans la prairie ?

Nous faisons rapidement les quelques pas qui nous séparent encore de la maison et là l’horreur prend tout son sens. Des cadavres !!! Non pas des cadavres !!! Des cadavres vivants !!! Ce que nous prenions pour des morts se mettent à hurler et à geindre quand nous passons à proximité. Cette entrée en matière est un véritable cauchemar : un mort-vivant est coincé dans la cheminée, un autre derrière une ouverture, et tous, de leurs yeux aux reflets blafards nous interpellent. Heureusement l’ail semble faire son office et nous protège.
20170409_163554
Nous changeons de pièce pour gagner une sorte de réserve et là, ce n’est pas mieux : un rat au regard fou nous fixe et fait des bruits cauchemardesques alors qu’une énorme araignée nous parle… Oui ! Elle nous parle !!! Comment est-ce possible ? Quel sortilège à gagné ces lieux ??? Et je ne préfère pas parler des victuailles sur les étagères : filets de rats, pénis de crocodiles, pâtés de tarentules et j’en passe…
20170409_163745

Hummm… On ne sait que choisir…

Nous en profitons pour sortir notre traqueur de forces obscures et là nous trouvons quelques informations sur ce que nous sommes venu chercher… une piste pour le trésor ! Enfin ! Dans ce concentré de désolation, voila finalement de quoi nous redonner une infime parcelle d’espoir ! Nous apprenons donc que les différentes créatures ont des informations… mais voila, comment réussir à leur faire dire ?
20170409_163915
Nous faisons tout le tour du bâtiment et partout le même spectacle d’apocalypse se répète. Mais à part des imprécations à partir ou à mourir et des menaces de châtiments éternels, nous n’arrivons pas à percer le secret des morts. Que serions-nous devenus sans le collier d’ail ??? … Je n’ose même pas imaginer ce qui serait arrivé sans le kit trouvé. Mais, dans le kit il y aussi avait une croix !
20170409_170821

Notre seul rempart contre les forces du mal

 Ni une, ni deux, nous sortons la croix du kit de survie et nous l’appliquons sur la tête du monstre le plus proche et quelle n’est pas notre surprise de l’entendre hurler tout ce qu’il sait sous l’effet de ce symbole ! Tout ce qu’il sait ce n’est pas grand chose, mais c’est un début. Nous appliquons donc la même méthode à tous les monstres et à coups de croix, ils nous donnent des informations ou nous indiquent où les trouver. L’opération ne sera pas simple car les mort-vivants parlent allemand avec des voix venues d’outre tombe.
20170409_173156
Toutefois, la patience et la détermination finissent par payer et enfin nous pouvons quitter l’antre de la mort et retrouver l’air frais de la campagne. Nous avons toutes les informations et nous sommes encore tous vivants ! En route donc pour le fabuleux trésor que nous sommes venus chercher. C’est dans un petit bois, que semble conduire les coordonnées et une sépulture se dessine entre les arbres..  Ça y est ! Nous sommes à un mot de passe de la fortune… de la fortune ou de la mort… Mais si vous me lisez vous vous doutez que c’est la fortune que nous avons trouvé ! Dès la tombe ouverte l’éclat doré du précieux métal semble annihiler toutes les forces du mal, car brutalement voila les étoiles qui revivent de leurs lueurs scintillantes et les bruits de la nuit qui réapparaissent.
20170409_162534
Vous l’aurez compris, c’est une cache superbe que nous avons eu la chance de parcourir en petit groupe. Heureusement pour nous que l’owner est d’un gentillesse à toute épreuve et que nous avons croisé un groupe d’allemandes qui ont pu nous faire un peu de traduction ….
20170409_163807

Quelques indices pour le final

La cache est bourrée d’électronique, ce qui est un peu la signature de Jillpit, et le tout est mêlé à une bonne idée de scénario et un décors au sens du détail aux petits oignons… Car oui, ici il y a plein de petits éléments qui font mouche comme les boites de conserves toutes plus bizarres les unes que les autres ou les créatures cachées un peu partout. Pour résumé le gros morceau de la cache : les différents « monstres » disposent de capteurs de mouvements qui déclenchent des sons et des leds au passage des géocacheurs. Mais le plus fort est la croix qui permet d’activer sur ces mêmes monstres les messages utiles à la résolution cache. Evidemment, ce sera au géocacheur de deviner l’usage de cette astuce. Autant dire que nous avons passé une journée merveilleuse dans le monde de l’owner… mais pour ce qui est des autres caches se sera à vous d’aller les voir.
20170409_180447

Un final victorieux !

2 réflexions sur “Das verbotene Haus [La maison interdite] (A nos chères disparues)

  1. Wow. Une sacrée cache en effet ! J’aurais aimé la faire aussi même si l’allemand n’est pas la langue que j’ai appris. En tout cas ça donne envie ton récit. J’adore la façon dont tu as raconté. Merci. J’ai pu vivre l’expérience grâce à ton article et j’ai pu également découvrir ton site.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s